sponsors & partenaires
http://www.ladanse.com/agenda-plus.html

  
Mot de passe perdu
S'inscrire
   sponsors & partenaires
http://lart-trose.blogspot.fr/

Dans l'annuaire...

Chorégraphe et danseuse de la compagnie Leavingrøøm. Professeur de danse contemporaine au Conservatoire de Musique et de Danse de Lorient (56).

Professeur reconnue pour avoir formé des danseurs artistes de haute technicité, la chorégraphe Sandrine De Meulemeester, directrice et professeur de l...

Une formation sur mesure : Danse-Chant-Théâtre Vous rêvez de vous former à la comédie musicale ou vous souhaitez devenir un artiste complet pour mett...

Association de production d'oeuvres artistiques dématérialisées et de recherches sur la danse. En constante recherche de nouvelles identités artistiqu...

Un nouveau site qui vous permet d'apprendre la Danse Orientale quand vous voulez et où que vous soyez. Apprendre les mouvements de base, des variatio...

Usquare est une plateforme web proposant de mettre en lumière tous les évènements de danse à travers le monde. Grâce à Usquare, n'importe qui peut raj...



la danse.com


Merzouki l’emporte à domicile par Nicolas Villodre

Malgré quelques redondances ici et là, qui, pour les uns, prolongent inutilement la soirée et, pour les autres, font, littéralement, durer le plaisir, le dernier spectacle de Mourad Merzouki et de sa compagnie Käfig, sise à Créteil-Soleil depuis 2009, est, n’ayons pas peur des mots, un chef d’œuvre. Un show, qui plus est, du niveau international : PAD, prêt à diffuser ; PAE, prêt à exporter. Bon pour Pékin, capitale circassienne de référence, bon pour Broadway et Vegas.

Le chorégraphe a en effet parfaitement réussi la fusion entre disciplines issues du hip-hop et arts du cirque ou du music-hall. Il a, en outre, ainsi que l’indique le titre bien trouvé de sa pièce, Pixel, su tirer profit de la magie de la vidéo, dont il fait un usage raisonnable, en en exploitant les effets les plus élémentaires : le feedback, qui permet aux interprètes de danser réellement avec le mirage ; les points, les lignes et les plans, pour reprendre le titre du célèbre essai de Vassily Kandinsky ; quelques trames géométriques en noir et blanc. Ce, grâce à l’entente cordiale entre le grand artiste du geste qu’est devenu Merzouki et deux créateurs numériques, Adrien Mondot et Claire Bardainne. Ce n’est pas pour rien, entre parenthèses, que le MAC a accueilli durant des années le festival Exit.

Deux murs, non pas du son mais impartis à l’image, l’un, impalpable, intangible, situé à l’arrière-scène, un écran de fumée obtenu, c’est probable, à l’aide de fumigènes, l’autre, le ring recouvert de lino sur lequel se produira l’onzaine d’artistes, plus d’une heure durant, remplacent avantageusement toute velléité d’ameublement de l’espace scénique. On en viendrait à juger encombrants les alignements de lucioles jaune-orangé faisant songer au Saut de l’ange (1987) de Dominique Bagouet, qui, selon nous, n’apportent rien au propos. Les mauvaises langues – on en trouvera toujours, sans avoir à chercher bien loin, dans le mundillo de la danse – diront que la chose est un peu trop esthétisante, trop lisse, trop polie pour être honnête. N’écoutons pas ces détracteurs et délectons-nous de ce divertissement enchanteur.

La neige, ici, n’a pas la connotation morbide de la boule de verre Rosebud, ni celle du fameux conte d’Hoffmann musiqué par Tchaïkovski, même, s’il est vrai, nous sommes à l’approche des fêtes. Elle est, avant tout, purement vidéographique : c’est celle de l’écran de télé en panne de contenu ou, plus exactement, qui présente un message autoréférentiel. Les pixels comme sujet et comme objet du discours ou, puisque nous sommes dans le domaine artistique, comme motif de la contemplation. On peut parler d’image blanche, comme on parle de bruit blanc.

Pixel, image et danse, envoûte également grâce à une bande son électro-acoustique des plus efficaces, signée Armand Amar. Les nappes synthétiques de la composition sont enrichies d’interventions lyriques de la violoniste Sarah Nemtanu, du pianiste Julien Carton et de l’altiste Anne-Sophie Versnaeyen. Les thèmes rythmiques proposés scandent la pièce qui se présente comme une série de tableaux autonomes. La lumière de Yoann Tivoli (assisté de Nicolas Faucheux) est des plus soignées, une des difficultés étant de la combiner à la luminance hypnotique de la vidéo, l’autre de faire apparaître et disparaître les êtres comme dans un tour de passe-passe.

Les talentueux hip-hoppers ont maintes occasions de briller, en passant du gel gestuel au ralenti et du ralenti à la vitesse supérieure tout en renouvelant les figures imposées par cette discipline ayant ses propres codes. Quant aux recrues venues d’ailleurs (du cirque en général et du Cirque Eloize en particulier), elles assurent, et plutôt deux fois qu’une, en étant elles-mêmes tout en s’immergeant dans l’univers chorégraphique de Mourad Merzouki. Ainsi, Elodie Chan nous offre une remarquable variation dansée ponctuée de figures de contorsion sensationnelles. Marc Brillant exécute, quant à lui, un époustouflant numéro en solitaire, à l’intérieur d’un cerceau géant en aluminium, une roue « Cyr », un agrès probablement inspiré de la roue allemande mis au point en 2003 par Daniel Cyr. Xuan Le réinvente la petite roue, celle qui garnit ses rollers (ou patins à roues alignées) et est bonnement capable de tout danser avec ces chaussons customisés, y compris sur les pointes...

Certes, la tentation anecdotique est grande, qui voudrait tordre le sens premier des particules élémentaires, belles et lumineuses, en les soumettant aux caprices de la danse contemporaine, quitte à les faire passer au second plan en les tirant du côté de l’ornement. Pas évident de maintenir l’exigence d’un Ruttmann, d’un Kubelka, voire d’un Nam June Paik. Mais, là aussi, Merzouki dose subtilement les apports de chaque contributeur, de sorte que l’usage ingénu de l’image abstraite produit de l’étrangeté au lieu de tout élucider.

Malgré l’aspect représentatif de l’opus, Pixel reste obscur, comme un test de Rorschach indéchiffré.

Nicolas Villodre - villodre@noos.fr

Photo 1 © CCN - Cie Käfig / Photo 2 © Nicolas Villodre

Pixel du 15 au 22 novembre au MAC.

Informations sur www.maccreteil.com/fr/mac/event/273/Pixel

www.ccncreteil.com



RECHERCHER

sponsors & partenaires
http://www.ladanse.eu/?p=3618

Sommaire par rubrique



les derniers articles

Voir tous les articles