sponsors & partenaires
http://www.ladanse.com/agenda-plus.html

  
Mot de passe perdu
S'inscrire
   sponsors & partenaires
http://www.facebook.com/ladansecom-143394365800013/

Dans l'annuaire...

Photographe de spectacle vivant depuis le début des années 2000, je me suis spécialisée dans la photographie de danse depuis 2007.

Chorégraphe et danseuse de la compagnie Leavingrøøm. Professeur de danse contemporaine au Conservatoire de Musique et de Danse de Lorient (56).

Du 23 juin au 7 juillet, le 37e Festival Montpellier Danse présente un instantané de la danse dans le monde et vous donne rendez-vous avec les grands ...

Mutualité, association, assurance, réciprocité, société, solidarité, syndicat, tontine... La M.A.C. - Mutualité des Acteurs Chorégraphiques propose...

Apprenez et perfectionner vous dans un large choix de danse ! Intégrer un réseau social avec des actualités de danseurs du monde entier. Gratui...

Un nouveau site qui vous permet d'apprendre la Danse Orientale quand vous voulez et où que vous soyez. Apprendre les mouvements de base, des variatio...



la danse.com


Petit Magic Circus par Nicolas Villodre

C’est Noël, le Nouvel An chinois, c’est Byzance ! Ça clinque et ça flambe, dans tous les sens du terme. Ça miroite et ça performe. On veut parler de la dernière pièce (en date) de Meg Stuart, intitulée Hunter, autrement et laconiquement dit : « Chasseur ».

Malgré tout, malgré la scénographie dépouillée de Barbara Ehnes qui semble être celle d’un navire échoué sur scène (et sur Seine), en partie désossé, n’ayant gardé que son mât central, quelque hauban, étai et galhauban, la voilure déchiquetée dispersée aux quatre vents, malgré une B.O. efficace et variée, composée façon hörspiel de fragments de dialogues, de bruits de l’activité quotidienne, d’une playlist rock et électro, malgré des lumières millimétrées signées Jan Maertens, malgré un montage vidéo diffusé sur le triptyque formé par des lambeaux de tissu fixés aux cordages par des pinces métalliques, malgré une sempiternelle gesticulation de l’auteure en solitaire et une autojustification au final dans sa langue vernaculaire, on ressort de Pompidou un brin dubitatif.

Paradoxalement, Stuart, qui dit s’être longtemps méfiée des mots, s’être promis de ne jamais faire de théâtre, vaccinée par celui pratiqué en amateur par la compagnie de son père, se livre et se révèle à nous bien plus par la parole que par la danse. Pour elle, l’art de Terpsichore se résume à quelques réflexes conditionnés, enfantins, maladifs, pathologiques, répétés à satiété, une course en manège à l’envers, une ou deux expressions du visage, un sourire qui paraît forcé. Son malaise a dû être réel, il ne fait pas de doute pour nous. Mais elle ne parvient ni à le sublimer, ni à en jouer avec distance, ni même à nous le faire partager. A quoi bon, dès lors, ce don de soi, cette mise en frais, ce surplus de signes se prolongeant un peu plus que besoin – guère plus en définitive, car chaque élément, pris isolément, la danse exceptée, est impec – ?, se dit-on en quittant la salle.

Le collage de collages fonctionne néanmoins, chaque spectateur pouvant trouver son compte et son contentement dans une partie de ce tout. Pour les uns, les films de famille en super huit leur rappelleront de tendres et innocentes années, pour les autres, les propos d’artistes et de poètes tels que Jonas Mekas, présent dans la bande enregistrée, les atteindront à coup certain. Le costume d’Arlequin, conçu et confectionné par Claudia Hill et Kaori Furukawa, est chatoyant et amusant. La trouvaille du panneau de plexiglas remplaçant les filtres d’éclairage en gélatine mérite d’être mentionnée, qui se raccorde au mobilier Vitra et rappelle le métier disparu de vitrier tel qu’on peut encore le voir dans le Kid (1921) de Chaplin. Ainsi que celle, gardée pour la bonne bouche des hauts parleurs devenant objets d’art visuel. Des mobiles façon Calder, comme celui qui se trouve à l’extérieur, sur le parvis.

Nicolas Villodre - villodre@noos.fr

Photo 1 / Photo 2 © Nicolas Villodre

Damaged Goods / Meg Stuart www.damagedgoods.be



RECHERCHER

sponsors & partenaires
http://revalisables.blogspot.fr

Sommaire par rubrique



les derniers articles

Voir tous les articles